Les établissements bancaires et spécialisés mettent à disposition des emprunteurs le crédit à la consommation pour régler leurs grosses dépenses. Ils peuvent ainsi concrétiser des projets qui leur tiennent à cœur sans avoir à épargner durant des années. Les bailleurs exigent certaines conditions aux emprunteurs avant d’accorder ce type de financement.

Ce qu’est un crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est destiné à financer des projets spécifiques excepté l’acquisition ou la construction immobilière. Le remboursement se fait d’une façon espacée suivant le temps pour une durée globale de 3 mois à 5 ans. Les emprunteurs sont protégés par le Code de la consommation en souscrivant ce type de prêt. Les créditeurs, quant à eux, fixent des critères de solvabilité avant d’accorder le prêt à la consommation, entre autres :

  • L’existence des ressources stables,
  • La capacité d’épargne,
  • L’ancienneté dans l’emploi,
  • Le non fichage à la Banque de France…

Financement des plus petits projets jusqu’aux projets importants

Les dépenses courantes peuvent être financées par le crédit renouvelable. Les financeurs mettent à la disposition des débiteurs d’une façon permanente une somme d’argent au vue d’une utilisation partielle ou intégrale. Les prêteurs n’exigent que très peu de formalités en accordant cette réserve d’argent. L’emprunteur ne rembourse les intérêts que pour la partie du prêt utilisé avec un Teg (Taux effectif global) global compris entre 14 et 22%.

Pour le financement d’un projet particulier, le crédit affecté est proposé sur les lieux de vente. Les débiteurs peuvent acquérir avec un bien ou un service bien déterminé. Ils doivent seulement fournir des justificatifs d’utilisation du fonds au créditeur. Si la marchandise n’est pas livrée ou si la prestation n’est pas fournie, le débiteur n’est plus contraint de suivre son remboursement. Selon la durée de ce type de prêt, le Teg est estimé entre 4,5 à 9%.

Le prêt personnel finance plutôt des grands projets en toute liberté comme le mariage, le remplacement des gros équipements électroménagers… L’emprunteur n’est pas obligé de fournir un justificatif d’utilisation du fonds au prêteur. Or, au cas où les biens ou les services financés par ce crédit ne sont pas livrés, il doit continuer à rembourser son prêt. Le Teg varie entre 2,5 et 10%. Le recours à un comparateur de crédit aide à dénicher le meilleur taux de crédit à la consommation.