Les avantages du dispositif Pinel

Mise en place en septembre 2014, la loi PINEL a été mise en place afin d’inciter les consommateurs à investir dans l’immobilier neuf ou en état d’achèvement futur.Pour bénéficier des avantages de cette loi l’investissement doit être réalisé entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016.

Le propriétaire du bien pourra désormais louer son bien à ses ascendants ou descendants si l’investissement à été réalisé après le 1er janvier 2015.
Avec cette loi, les consommateurs peuvent profiter de réductions d’impôts en fonction de la durée d’engagement choisie.

  • Montant de la réduction d’impôt

Les durées concernées sont de 6 ans, 9 ans et 12 ans et les déductions d’impôts respectives sont de 12%, 18% et 21% avec la loi Pinel sur le prix de revient du bien immobilier.

Selon les différents taux l’investisseur pourra bénéficier d’une économie d’impôt qui pourra atteindre 63 000 € à répartir sur les différentes années d’engagement.

Contraintes de la loi Pinel

Cette loi impose aux personnes intéressées par ce type d’investissement 2 contraintes.

La première contrainte se situe au niveau du montant de l’investissement (plafond de 300 000 €) et la seconde contrainte est le plafond des revenus du locataire en fonctions des zones.

Exemple : 2500 € zone B2 et 2500 € Zone A

Le propriétaire du bien pourra désormais louer son bien à ses ascendants ou descendants si l’investissement à été réalisé après le 1er janvier 2015.

  • Le découpage en Zone

Il existe 4 zones :

  • Zone A : constituée de 650 communes localisées en agglomération parisienne, lyonnaise, Cote d’ Azur et Genevois.
  • Zone A bis : 76 communes d’iles de France
  • Zone B1 : 1546 agglomérations
  • Zone B2 : avec l’agrément du préfet de région, ce sont les villes composées de + de 50 000 habitants.